Rechercher
  • Olga Alexandrova

Taux vibratoire, niveau vibratoire et les problèmes qui les accompagnent.

Dernière mise à jour : 7 déc. 2021


Le Problème avec le taux vibratoire


Dans les nombreuses vidéos YouTube et articles qui circulent sur Internet, on parle énormément de taux vibratoire, comment mesurer le taux vibratoire, comment augmenter son taux vibratoire etc etc...


Pourtant, si on regarde du côté des définitions, un taux est une comparaison entre deux valeurs de même nature. Pour le calculer, il faut au préalable fixer une valeur de référence qui servira de base à tous les calculs suivants.


Un taux s’exprime le plus souvent en pourcentage, et même si certains dépassent les 100%, la plupart du temps un taux est limité entre 0 et 100%. Comme un taux de change, taux d’inflation, taux horaire, de chômage, de mortalité, d’épargne, d’abstention, d’alcoolémie, de cholestérol etc.


Dans le domaine qui étudie les vibrations de l'être humain, la notion de taux vibratoire n’est pas pour le moment tout à fait convenable. Il est beaucoup plus correct de parler de niveau vibratoire.


Et dans le cas où nous mesurons un niveau vibratoire de quelque chose, à la différence d'un taux, le niveau vibratoire peut être calculé à l'infini. Voilà pourquoi le Biomètre de Bovis (l’échelle de Bovis) qui est utilisé pour les calcules à l'aide d'un pendule de radiesthésie ne peut pas s’arrêter sur un chiffre. Pourtant, certaines échelles de Bovis sont graduées jusqu'à 18000 UB.


Egalement, lorsque nous parlons des vibrations, nous ne sommes pas encore tous d'accord sur la définition des plans vibratoires qui composent l'être humain. A partir du moment où on se mettra d’accord de manière universelle sur ce que nous mesurons exactement, sur la définition de l'identité vibratoire ou encore de la signature vibratoire de l'homme, nos calculs seront plus justes.


L'organisation vibratoire du vivant


En, tant qu’être vivant, j’existe sur le plan physique et je produis de l’énergie sur le plan physique. Ce plan comprend tout ce qui est électromagnétique.


J’existe également sur le plan éthérique, c’est déjà le plan des énergies subtiles.


J’existe également sur le plan mental, de mes idées, principes, croyances, convictions. Ce plan mental vibre aussi une certaine signature.


J’existe aussi sur le plan astral ou émotionnel, c’est le plan de l’âme. Mes émotions bougent sans cesse. Ici il y a énormément de fluctuations des énergies.


J’existe aussi sur le plan spirituel, le plus élevé. Je suis relié à l’énergie divine.


Pour ma part, quand on parle de niveau vibratoire d’un être vivant, il s'agit de l'ensemble des vibrations émises de tous les plans évoqués ci-dessus en même temps, pour une seule vibration. Nous émettons de vibrations sur chacun de ses 4 plans, physique (+ éthérique) - mental – émotionnel – spirituel.




Les instruments pour mesurer

le niveau vibratoire


Si nous parlons des outils pour mesurer le niveau vibratoire, il y en a qui existent aujourd'hui, ce sont des machines qui se développement de plus en plus, comme par exemple l’appareil GDV de Korotkov, la LVA de Stephane Cardinaux etc..


Mais nous n'avons pas tous accès à ces machines couteuses et le principal instrument de mesure reste aujourd'hui notre corps et nos ressentis. Les outils de radiesthésie comme par exemple le pendule ou les baguettes de sourciers ne sont pas des instruments de mesure. Un pendule ou une baguette est un amplificateur d’une réaction de votre corps, ils fonctionnent comme un prolongement de votre réaction biophysique lié à votre ressenti. Ils amplifient ce que votre corps physique capte. Donc l’instrument de mesure c’est vous-même.


Mais si l’instrument c’est vous-même, est-ce que le résultat de ce que vous mesurez au final ne sera pas affecté par votre niveau vibratoire au moment où vous prenez les mesures ?


Imaginons 3 amis qui mesurent le niveau vibratoire d'un objet à l’aide d’un pendule.


Le premier est adepte des méditations. Le second vient de vivre une dispute. Le troisième a mal aux dents, il sort d'un rendez-vous avec son dentiste.


Pensez-vous qu’ils vont obtenir les mêmes résultats ? Est-ce qu'ils ont les mêmes capacités de perception ? Un rationnel, un hypersensible, un adepte de méditations partent-ils avec les mêmes conditions de départ (niveau de conscience) pour mesurer le niveau vibratoire des choses ?


J’en doute. Le niveau de conscience de l’individu, son état vibratoire, ses émotions du moment, ses préoccupations, tout ce qu’il vit au moment de la mesure est à prendre en compte.


Peut-être qu’à défaut d’avoir des machines technologiques et couteuses, la solution est de créer une sorte de protocole pour faire les mesures dans le même état d’esprit, au même moment de la journée, dans les conditions à peu près identiques. Il est possible que nous avons à pratiquer des rituels préalables à la mesure et à poser des conventions qui permettent d’être le plus neutre possible, sans être influencé par notre environnement ou notre mental.


Le monde vibratoire soulève encore plusieurs questions et nous avons beaucoup à construire ensemble pour définir ce que nous mesurons précisément (plans vibratoires), quel étalon d'unités nous utilisons (hertz, angströms, unités Bovis, autre ?), quel est le niveau vibratoire de référence d'un être vivant ou d'un lieu inerte, et avec quels instruments ou machines nous pouvons le mesurer.


Si cet article vous plait, merci de le partager le avec le plus grand nombre.


Olga Alexandrova - 7 novembre 2011



248 vues

Posts récents

Voir tout