Méditation Universelle d'acceptation et du lâcher prise

Le « lâcher-prise » signifie se détacher du désir de maitriser quelque chose.

Imagine que tu tiens une balle entre tes mains et tu la serres très fort par peur qu’elle ne t’échappe. (Cette balle est une représentation d’une pensée, d’une chose, d’une situation, d’une personne) et voilà que, tout à coup tu décides de faire confiance et desserrer les doigts. Lâcher prise signifie cesser de s’agripper à une peur, à une croyance, à une personne ou à un résultat comme si ta vie en dépendait.

 

Le « lâcher-prise » est très différent du « laisser-faire », et souvent, c’est la confusion entre ces deux notions qui nous empêche d’ouvrir la main. Dans le laisser-faire tu cesses d’agir par impuissance ou par peur, et tu peux ainsi accepter l’inacceptable. Dans le lâcher-prise il y a un seuil de confiance, une compréhension qu’en ouvrant la main on ne t’enlèvera rien d’essentiel. Les peurs t’empêchent de lâcher-prise. La peur est toujours tournée vers le futur, donc quand tu es dans la peur, tu quittes le moment présent. Il n’y aurait aucun besoin de lâcher-prise sur une situation, s’il n’y avait pas d’agrippation à cette situation.

 

Le lâcher prise est un verbe, et les verbes supposent une action. Et pourtant, lâcher-prise est une attitude passive, je veux dire par là que tu es actif dans le fait d’être passif. 

 

Maintenant je vais te parler de l’acceptation. Elle est souvent confondue avec la résignation. Dans la résignation nous sommes des victimes, on se plie à quelque chose que nous ne pouvons changer et nous avons le sentiment de ne pas avoir de choix. Dans l’acceptation il n’y a aucune soumission. Accepter signifie débuter le changement. Accepter c’est regarder en face ce que tu veux changer.

 

La première de tes acceptations – c’est accepter qui tu es, intégralement, avec tous tes défauts, qualités, physiquement, moralement. Accepter l’être que tu es dans ton état actuel. Tes pensées, ta douleur, tes problèmes. C’est une manifestation d’amour envers toi-même qui te permettra ensuite d’envisager de changer ce que tu souhaites changer. A cet instant tu cesses de lutter « contre » et tu commences à agir « pour ».

 

Ensuite, accepter le monde comme il est. Les travaux que tu entends dans l’appartement voisin, le bébé qui pleure, ton patron qui te refuse une augmentation. Accepter intégralement la vie et autoriser ce monde à être comme il est, sans vouloir le changer.

 

Et pour terminer, accepter - cela signifie aussi accepter la situation que tu rencontres actuellement. Elle est là, et il y a un sens à ce qui t’arrive, mais tu ne les verras pas ce sens tant que tu essayes de lutter. Cela te demander d’avoir confiance en ce que ton âme à choisi de te faire traverser. Ton âme souhaite acquérir une expérience précieuse, alors que ton égo cherche à t’éviter de souffrir. Ton âme communique avec toi par l’intermédiaire de la vie, et la vie est la meilleure des écoles.

 

La méditation ce sera ta salle d’entrainement géante pour travailler l’acceptation et le lâcher-prise. Toute la vie, partout et tout le temps tu as quelque chose à accepter. Parce que cette vie est composée des acteurs, circonstances, situations que tu ne créée pas en totalité. Tu es le Cocréateur des expériences de ta vie. Donc, tu auras à accepter et à lâcher prise tout le temps et partout. Tu remarqueras que c’est à la fois un processus très actif et à la fois très passif. Emettre une intention de relâcher la tension et accueillir la vie comme elle. La méditation te permettra de travailler sur cette capacité à accueillir les choses comme elles sont.

 

Je voudrais partager avec toi la formule pour accélérer le processus du lâcher-prise sans le forcer. Il y a dans cette formule 3 étapes essentielles : 1 Observer –  2 Conscientiser – 3 Lâcher prise. Observer c’est à propos de ton attention. C’est quand tu remarques quelque chose, quand tu es concentré dessus, tu le notes.  Autrement dit, ton esprit n’est pas déconcentré à vagabonder ailleurs. La deuxième étape - conscientiser - c’est à propos de ta sagesse, à propos de ta capacité à regarder la situation avec du recul, avec un certain détachement, comme un Observateur Impassible qui constate sans juger. Ces deux étapes t’ouvrent la voie vers le lâcher-prise. Tu ne peux rien accepter que tu n’aies pas conscientisé auparavant.

 

Avant de démarrer ta méditation gratuite, je te propose dès maintenant d’accepter l’idée que tu ne vas pas avoir des résultats rapides, mais le travail va se faire. Peut-être d’ici 15 jours tu verras que les choses qui auparavant te déstabilisaient fortement, tu commences à les considérer beaucoup plus calmement.  Souviens-toi, l’acceptation et le lâcher-prise - c’est un processus progressif. Comme un entrainement qui s’offre à toi. 

 

Méditer ne veut pas dire rester sur un coussin et attendre l’illumination. Ce n’est pas non plus s’échapper de ton quotidien. C’est un moment de communication avec une partie de toi que tu oublies souvent : ton âme (ou quelque que soit le nom que tu donne à cette partie, ton inconscient, ton ange gardien, ton moi Supérieur, ton Enfant Intérieur). C’est un moment de présence à TOI pour retrouver ce que tu es vraiment : un être de lumière qui habite un corps physique.

 

Je t'invite à découvrir encore plus de méditations et de séances d'hypnose mp3 sur ma boutique  en ligne. Clique ici pour la visiter. 

 

Bonne méditation !

 

Duree : 23 minutes 

 

IMPORTANT ! A réception du fichier par mail, merci de le télécharger sur votre smartphone, tablette ou ordinateur. Le lien écouté directement depuis l'émail devient obsolète au bout de 30 jours. 

 

Méditation Universelle d'acceptation et du lâcher prise

0,00 €Prix

    www.olgaalexandrova.com © 2020 - Olga Alexandrova - Accompagnement Thérapeutique - Paris

    Mentions légales