Questions fréquentes

HYPNOTHERAPIE

Comment se déroule une séance d'hypnose ?


L'entretien préalable est une étape indispensable. Aucun traitement thérapeutique sous hypnose ne peut se passer sans cet entretien. Cette première séance permet de répondre aux interrogations du client, parler de ses attentes et réctifier ses idées sur l'hypnose. C'est lors de cet entretien que le client met en place son objectif. Ce temps d'écoute est déterminant pour élaborer une stratégie de thérapie. La séance suivante commence par une induction hypnotique qui vise à transporter le client dans un autre temps et de faciliter sa concentration sur lui-même.Puis le thérapeute approfondit l'état de transe hypnotique et passe à l'étape des suggestions, métaphores hypnotiques et techniques personnalisées, en rapport avec son objectif. Le choix entre les suggestions directes ou indirectes est guidé par le contexte. A la fin, le client revient progressivement à la réalité. Parfois le thérapeutes peut lui prescrire des taches métaphoriques à réaliser. Les changements appraitront progressivement dans l'intervalle des séances.




Qu'est-ce que que l'hypnose ?


L'hypnose est un phénomène naturel et accessible a tous, plaçant la personne dans un état tres particulier. Il ne s'agit pas d'une science, mais d'une pratique et elle prend sa véritable identité dans sa mise en oeuvre thérapeutique, dans la rencontre du thérapeute et son client. C'est également un état que chaque être humain expérimente plusieurs fois par jour et qui se rapproche le plus de celui de la "rêverie", de la sensation d'être ici mais en même temps ailleurs. C'est un état de conscience modifiée, impliquant une attention focalisée et une moindre sensibilité à l'environnement extérieur. Une conscience de soi déconnectée de la réalité environnante. La différence entre l'hypnose et l'état de rêverie plus ordinaire réside dans L'INTENTION de rentrer dans cet état hypnotique. Pour obtenir un état hypnotique en séance, le thérapeute se sert de ses manifestations chez le client, les amplifie dans un but thérapeutique et éventuellement apprend au client de le reproduire lui-même chez lui. Cette forme d'hypnose s'appelle autohypnose.




Qu'est-ce qu'une métaphore thérapeutique ?


La métaphore est une figure de style qui, comme la comparaison a une valeur analogique. Les hypnothérapeutes s'en servent beaucoup pour suggerer les changements chez leur clients. Deux ou plusieurs réalités sont mises en parallèle pour assimiler mieux l'une ou l'autre. "Vous êtes comme un soleil qui rayonne", est à la fois une comparaison et une métaphore. C'est l'exemple d'une métaphore simple, il en existe d'autres, plus subtiles. Globalement, la métaphore thérapeutique en hypnose établit un langage imagé qui favorise le contact. Elle recadre une symptomalogie, donne un sens supplémentaire pour changer de regard sur le problème. Elle agit dans la continuité et réduit les résistances du client.




Puis-je m'autohypnotiser moi -même ?


Toute hypnose est une autohypnose dans la mesure où le sujet hypnotisé est celui qui décide du déroulement de sa propre transe, c'est lui qui contrôle son niveau et son contenu. L'autohypnose est à la fois un outil et une discipline. Pour apprendre des techniques d'autohypnose, il existe des livres. Néanmoins, la manière la plus sûre d'apprendre l'autohypnose est de faire quelques séances avec un hypnothérapeute.




Les séances d'hypnose sont-elles identiques d'une personne à l'autre ?


Les séances sont uniques pour chaque client. Même si le thérapeute suit un script hypnotique (un protocole) pour un problème identifié, il l'adapte à chaque problématique, et les séances ne se ressemblent pas. Le déroulement d'une séance va varier selon le type de l'hypnose utilisée (ériksonienne, humaniste, spirituelle, hypnose nouvelle, etc...)




L'hypnothérapeute, peut-il faire ce qu'il veut pendant la séance ?


L'idée reçue la plus fréquente sur l'hypnose correspond à une éventuelle perte de contrôle et manipulation de la part de son hypnothérapeute. Les personnes hypnotisées pensent qu'une fois dans un état de transe, le thérapeute peut leur faire faire des choses avec lesquelles elles ne seront pas d'accord. Il faut savoir qu'une fois une personne plongée dans un état modifiée de conscience, son attention consciente est certes diminuée, mais elle n'est pas pour autant dépossédée de ses moyens inconscients. Et c'est précisément son inconscient qui régit les questions relatives aux valeurs morales. Le thérapeute ne pourra donc jamais faire ce qu'il veut d'une personne, elle restera guidée et protégée par son inconscient, qui veille sur elle.




Et les enfants sous hypnose ?


l'hypnose et les enfants L'hypnose s'adapte facilement aux enfants. Ils ont la faculté naturelle d'activer leur imagination et sont tres réceptifs. Les objets magiques, les animaux, les héros et autres personnages amicaux leur parlent beaucoup et sont porteurs d'enseignements pour les aider à guérir. Un vrai jeu d'enfant ! L'hypnose peut leur permettre de soigner l'énurésie, les peurs nocturnes, les difficultés scolaires, le manque de confiance, faciliter les soins dentaires et traiter les phobies... Quelques séances suffisent pour traiter une problématique. La première séance sera nécessaire pour gagner la confiance de l'enfant en présence de son parent, et la deuxième se déroulera sans le parent, qui patiente dans la salle d'attente. Avant 6 ans le travail est plus difficile et plus long, le temps de séance est de 45 minutes. Les contes métaphoriques sont tres puissants pour les aider. En ce qui concerne les adolescents, les techniques employées sont proches de celles d'adultes.




Hypnose et méditation, quelles différences ?


hypnose et méditation Avant tout, l’hypnose et la méditation peuvent viser des objectifs thérapeutiques similaires. Mais même sur le plan thérapeutique il existent entre ces deux méthodes des différences majeures : 1. Les états de conscience différents L'hypnose est un état de conscience modifiée (d'hyper vigilance), qui peut altérer la réalité. La méditation quant à elle, vise à atteindre un état de pleine conscience, c’est à dire non altérée de la réalité. 2. Traitement de l'information L'hypnose se caractérise par une sensibilité à la suggestion, ou l'attention et la concentration augmentent considérablement. La réalité sous hypnose peut être fortement modifiée, et par conséquent on peut modifier la perception des certains traumatismes (les désensibiliser). En méditation, les sensations sont accueillies, acceptés et observés avec le plus de neutralité possible. 3. Les ondes cérébrales Les ondes Bêta (13 HZ et plus) : état de veille
Les ondes Alpha (8 à 12 HZ) : état méditatif, sophronique,
Les ondes Thêta (5 à 7HZ) : début des états de transe profonds
Les ondes Delta (0,5 à 4 HZ): sommeil profond




Les contre-indications à l'hypnose


Tous les sujets peuvent bénéficier de l'hypnothérapie. Cependant il existe une impossibilité « technique » : chez les patients au profil psychotique, le délire en phase active empêche toute mise en relation et le travail à partir du monde interne du patient s’en trouve empêché.Les personnalités dites "borderline" et les patients psychotiques peuvent bénéficier de l'hypnose à la condition qu'elle soit pratiquée par un psychiatre expérimentée qui examinera au cas par cas cette opportunité. La paranoia avec syndrome d'influence, la dépression mélancolique avec les idées suicidiares sont des contre-indications absolues.




J'ai déjà essayé l'hypnose, ça marche pas


L’hypnose n’est pas UNE technique. Elle est un ensemble d’approches diverses, que le thérapeute sait normalement choisir en fonction de votre façon d’être et de votre demande. Mais comme dans tout domaine de relation humaine, il arrive parfois que le feeling ne passe pas : dans ce cas chacun peut éventuellement en tirer les enseignements et agir en conséquence, n'est-ce pas ? Pour choisir votre hypnothérapeute vous pouvez prendre en compte son niveau de formation global, son niveau de formation dans la technique proposée, et surtout la qualité du contact que vous établissez avec ce praticien particulier.




Puis-je rester « buzzé » sous hypnose après la séance ?


Une personne plongée en état modifié de conscience sans stimulation, se réveille au bout de quelques minutes. Elle reste capable d'interrompre le processus à tout moment et de revenir à son état habituel instantanément.




Que signifie "fusible" en langage hypnotique ?


Les fusibles sont des consignes de sécurité, des suggestions protectrices qui rappellent au sujet que lui seul est maître de tous les changements qui peuvent se produire avant, pendant et après la séance. Ils servent à le protéger afin de ne pas connaître de mauvaises expériénces. Par exemple les fusibles sont très utiles pour traiter les phobies, quand une peur mal gerée peut transformer la séance en fiasco. Les fusibles peuvent être appliqués en autohypnose par le sujet lui même. Exemple de fusible " Tous les changements vont se faire à la bonne vitesse, seulement si c'est bon pour vous".




Comment apprendre à visualiser sous hypnose ?


La visualisation est cette capacité mentale que nous avons de nous représenter un objet, un son, une situation, une émotion ou une sensation. Nombreuses sont les personnes qui pensent qu'elles n'arrivent pas à visualiser en état de transe hypnotique. C'est une impression. Tout le monde est capable de visualiser, mais certaines personnes ont plus de facilité que d'autres, il suffit pour eux de simplement fermer les yeux. D'autres personnes sont convaincues qu’elles ne peuvent pas penser en images. En fait, il s’agit plutôt d’une incapacité de visualisation spontanée, à la demande. Si vous arrivez à visualiser des images dans vos rêves, vous avez la capacité de visualiser en état modifié de conscience. Si vous n’arrivez pas à visualiser les couleurs ou les formes, et que vous parvenez à visualiser les mots ou vous « visualisez » en ressentis et sensations, en vous entrainant à diriger votre pensée en images, vous développerez encore plus votre sens de visualisation. Pour ceux qui ont des difficultés, un peu d'entraînement s'impose. Voici quelques exercices pour apprendre à mieux visualiser. 1. Commencez par étudier attentivement les objets ou les images qui vous entourent, en vous concentrant sur leurs couleurs, leurs formes. Ensuite, entrainez-vous à reproduire le meme objet sur un écran intérieur, en fermant les yeux. Combien de détails avez-vous retenu ? De quelles couleurs vous vous rappelez ? 2. Imaginez-vous en train de découper un citron jaune en quartiers, en utilisant un couteau bien aiguisé. Maintenant imaginez-vous de humer un quartier de ce citron, puis d'y mordre à pleines dents, à croquer dans le citron. Ressentez le jus acide du citron couler dans votre bouche... Si vous savez ce qu'est un citron et que vous avez fait l'exercice consciencieusement, il est probable que vous ayez salivé en réaction à la forte acidité de l'agrume – même si cette acidité n'était qu'imaginaire. Cet exercice démontre à quel point les mots, les pensées et les croyances peuvent influencer notre corps.




Combien de temps dure une hypnothérapie ?


L'hypnothérapie est une thérapie brève orientée "solution". Elle ne propose pas durée déterminée, celle-ci variera en fonction de vontre objectif. L'arrêt du tabac se fera généralement en une, voire deux séances. Certaines phobies et allérgies également. La gestion du stress et des émotions donnera des résultats sur plusieurs séances. Les objectifs liés à la perte du poids prendront plus de temps. Le nombre des séances varie en fonction de votre motivation, l’objectif à atteindre, du travail sur soi, du rythme des séances...




Pourquoi l'hypnose fonctionne ?


Parce que le client est dans un bon état d'esprit pour vivre une transe hypnotique. Les deux conditions indispensables pour entrer en transe sont : - le consentement du client ( il peut etre consentant, mais pas convaincu de l'efficacité de l'hypnose thérapeutique) - l'absence des peurs S'il existe des peurs, celles ci sont souvent liées aux croyances autour de l'hypnose. La première séance sert à démystifier ces croyances et attentes du client, à le rassurer sur ce qui va se passer, les techiques utilisées et comment ça va l'aider à résoudre son problème. Si le client n'est pas convaincu que l'hypnose va l'aider, il s'agit d'une autosuggestion négative qui est plus puissante que le reste : elle suffit à elle même pour saboter le process. Le résultat des séances dépend entièrement de l'implication du client et non de la profondeur de transe.




Le rôle du thérapeute pendant la séance


En tant qu'hypnothérapeute, mon rôle est d'appliquer un processus technique : des questionnements, des suggestions verbales. Mon travail est de vous poser ces questions, de formuler des suggestions et de vous inciter à transformer les symboles pour permettre à votre inconscient à acquérir la connaissance que les transformations sont possibles. Une fois assimilées, il pourra donc les reproduire dans le monde réel.




Le rôle du client pendant la séance


Votre rôle est de réponse aux questions que je vous pose, de procéder à des améliorations sur les symboles et d'accepter, absorber les suggestions dans la mesure de vos capacités. Ce qui donne des résultats c'est la manière dont vous interprétez les suggestions. Pour mettre toutes les chances de votre côté, acceptez la possibilité que l'hypnose fonctionne. C'est facile d'entrer en transe. Pour cela il faut avoir : une intelligence moyenne, une capacité d'imagination moyenne, une concentration moyenne et une capacité à accepter les suggestions moyenne. Pensez-vous en être capable ?




Le concept des 3 ETATS DU MOI en hypnose holistique


En hypnose holistique je considère que l'être humain est composé de 3 parties, ou encore 3 états du moi : Le Grand Moi, Le Moi Rationnel et le Petit Moi. La métaphore du Prince (Le Grand Moi) dans un carosse tiré par un cheval (Le Petit Moi) et conduit par un cocher (Le Moi Rationnel) illuste parfaitement ce concept. LE GRAND MOI correspond à la Grande Conscience ou l'âme qui guide la personne LE MOI RATIONNEL correspond à l'Ego, à notre partie rationnelle et logique LE PETIT MOI correspond à l'inconscient ou encore l'Enfant intérieur. C'est le chef d'orcherstre de notre psychée, responsable de 85% de nos comportements, émotions et sensations physiques. Il agit comme un enfant de 4 ans et ne possède pas de capacité à analyser les choses. Il est créatif, imaginatif et très émotif. Lorsqu'il est encouragé et se sent en confiance, il adore jouer et sera un volontaire infatigable pour trouver une solution créative à un problème. Il adore les métaphores, il est à l'écoute ses intuitions, il a son propre language symbolique. Pour se faire guider de manière efficace il a besoin du MOI RATIONNEL. Pour définir son lieu de destination il a besoin du GRAND MOI. C'est pour quoi, lorsque les 3 MOI sont alignés, la personne ne transe hypnotique peut atteindre plus facilement et plus rapidement l'objectif qu'elle s'est fixée.





THERAPIE DE L'ENFANT INTERIEUR

Comment fonctionne le monde émotionnel de l'Enfant Intérieur ?


Imaginez que vous allez au cinéma. Vous choisissez votre film... vous vous installez.... ça commence ! Vous savez que vous n'êtes pas acteur du film, que l'histoire n'est pas la votre. Et si les personnages meurent, les acteurs eux, sont bien vivants. En sortant du cinéma, que c'est fini.... Tenez vous bien... Votre Enfant Intérieur, lui, croît que tout est vrai. Il n'a pas regardé le film.. IL EST DANS LE FILM. Si le personnage meurt... Il est vraiment mort. Tout est vécu au premier degré pour lui. Imaginez lorsque vous vous faites vos propres "films" intérieurs en dehors du cinéma. Quand vous vous dites : "je suis nul... je n'y arriverai pas... je suis méchant... je suis une victime..." Et d'autres pensées limitantes et négatives. Votre Enfant Intérieur vit les émotions liées à ces pensées. Il croît tout ce que vous vous dites. Alors choisissez avec précaution vos films intérieurs. Et lorsqu'un film sombre se met en route par réflexe ... Changez de bobines. Le projectionniste - c'est vous !
inspiré des messages de l'Enfant Intérieur, école La Gemmule.




Qui est l'Enfant Intérieur ?


L'Enfant Intérieur c’est ce qu’il y a de plus profond, de plus créatif en soi, un Etre à égalité avec l'Adulte, l'ambassadeur de votre âme. C’est la partie indissociable de chaque personne, liée au fonctionnement de l’enfant qu’elle a été. Toute personne à l'intérieur d'elle abrite un grand Adulte et un petit Enfant. Le premier est réflechi, il analyse, capitalise l'expérience, traite l'information, prends les décisions et surtout, il agit. Mais ses comportements sont pour beaucoup dictés par ses émotions, ses ressentis. Ces derniers sont du ressort de l'Enfant Intérieur. C'est lui le véritable chef d'orchestre. L'enfant Intérieur se trouve dans un état différent d'une personne à l'autre. Il a souvent des blessures qui remontent à l'enfance où face à l'amour conditionnel des adultes qui l'entouraient il a développé certaines stratégies et a bati des croyances, parfois limitantes. Très vulnérable face au monde extérieur, il a tout fait pour s'adapter, et parfois au détriment de ses besoins fondamentaux. Plus tard cet Enfant INtérieur s'attiera à lui ou projetera sur les autres certaines expériences du passé, vécues dans la non acceptation, dans le jugement, la culpabilité, la peur... Certains vont expérimenter le même typer d'évenement plusieurs fois au cours d'une vie et le travail sur les blessures de l'enfance peut les aider à les accepter complétement. Il s'agira d'apprendre le sens des expériences passés, leur reconnaitre certains bénéfices qui restent cachés tant que le travail sur l'acceptation ne s'est pas fait.




Quelles sont les étapes de la thérapie ?


Le travail sur les transformation des blessures d'enfance passe souvent par les mêmes étapes, et c'est plutôt le temps consacré a chaque étape qui sera différent d'une personne à l'autre. En premier lieu il s'agit de rencontrer l'Enfant Intérieur en soi, le simple fait de savoir qu'il est là ne suffit pas à guérir ses blessures. La première rencontre se fait souvent en état modifié de conscience lors des premières séances, mais tres vite ressentir l'Enfant Intérieur en soi dans n'importe quelle situation devient un véritable ... jeu d'enfant ! L’enfant intérieur détient une bibliothèque de connaissances, souvenirs, savoir-faire, apprentissages, croyances. Avec le temps il a pu créer des distorsions de réalité pour protéger le Moi Adulte. Il peut également refouler certains traumatismes. Lors de cette étape il s'agit de se rapprocher de lui pour comprendre certaines de ses pensées et croyances limitantes, les stratégies qu'il a mis en place pour satisfaire ses besoins. Ce travail porte sur les "masques" de l'enfant, liés à sa blessure. En dernier lieu, le travail se fait sur l'installation d'un Parent Intérieur, celui qui recréera le lien avec l'Adulte et continuera le processus de reparentage intérieur. Apprendre à devenir un parent bienveillant et protecteur pour son Enfant Intérieur est une étape majeure pour retrouver un équilibre émotionnel et relationnel. C'est l'art de prendre soin de soi pour augmenter ses potentiels, exprimer sa créativité, vivre dans la joie et la sérenité.




Quels sont les outils utilisés en thérapie ?


Mon coffre a outils contient tous les outils nécessaires et ludiques pour travailler avec votre Enfant Intérieur. Voici quelques uns de mes outils : La roue des émotions. Aaptée aux Adultes et aux touts petits enfants, elle permet de prendre la méteo intérieure et de mieux comprendre le besoin cachée, en fonction de l'émotion qui émerge. Le dessin. L'Enfant Intérieur de chaque adulte s'exprime parfaitement à travers les dessins, même s'il s'agit de dessiner les petits bonhommes allumettes. C'est l'inconscient qui parle dans sa langue, il peut remonter beaucoup plus d'informations et créer de transformations que l'on croit. L'hypnose. Les états modifiées de conscience permettre de faire remonter certains souvenirs, de travailler sur les ressources de l'Enfant Intérieur, d'apaiser ses blessures. Les cartes associatives pour révéler la puissance de nos images intérieures, de faire jaillir en nous des associations d’idées spontanées et des prises de conscience. Les contes métaphoriques. Ils sont d'une aide précieuse pour les petits enfants. Ils parlent du problème de l'enfant sans s'adresse directement à lui, pour donner un sens supplémentaire au problème et changer se regard. Les actes psychomagiques. Certains rituels symboliques peuvent faciliter la guérison des blessures de l'Enfant Intérieur. Leur pouvoir de transformation est impressionnant. Les techniques de PNL. Une merveilleuse palette d'outils pour recadrer les croyances, désactiver la charge émotionnelle des souvenirs traumatisants. Elles stimulent les fonctions de l'inconscient et s'avèrent très utiles pour mettre en place les ressources parfois ignorées par la personne. Les outils de psychogénéalogie pour comprendre sa place au sein de sa famille, repérer les pnéhomènes de répétition, identifier les points forts du système familial, toucher sa dimension émotionnelle pour se connaître mieux à travers l'histoire de sa famille. Les techniques psychocorporelles permettent d'apprendre à mieux sentir son corps et comprendre ses messages. Le corps ne ment jamais, il garde en lui toute la vérité, brouillée par le mental envahissant. A travers l'exploration de ses ressentis physiques il est possible de mieux se reconnecter à son enfant intérieur et comprendre ses besoins.




Comment ressentir l'Enfant Intérieur en soi ?


Je vous recommande cet exercice de guérison intérieure en vidéo, pour ressentir l'Enfant Intérieur en vous. Testez votre imagination. Quelles sont les émotions qui emergent ?




Que permet le processus de reconnexion à son Enfant Intérieur ?


Apprendre à reconnaître ses émotions Comprendre les messages de son corps
Cultiver sa créativité
Répondre à ses besoins fondamentaux
Affirmer ses qualités, utiliser ses ressources
Accepter sa blessure originelle
Transformer ses croyances négatives
Sortir des schémas répétitifs
S'épanouir dans ses relations Mieux vivre l’instant présent
Apprendre à s’aimer, aimer avec authenticité Retrouver un équilibre émotionnel
Donner du sens à son existence
Enrichir sa vie spirituelle
S’accomplir dans la vie




Quelles sont les principales blessures de l'Enfant Intérieur ?


Selon mes observations et mon apprentisage, les pricipales blessures sont au nombre de cinq. Elles sont toutes vecues entre le moment de la conception de l'enfant et l'age de 5-7 ans. Elles sont souvent verouillées par l'insconscient vers 10-11 ans. Les voici : Rejet Abandon Humiliation Trahison Injustice. Lorsque nous créons une blessure, nous passons par 4 étapes, et c'est l'inversion de ce processus qui permet une guérison complète en retournant à la première, l'expérience d'être Soi. L'acceptation et la compréhension profonde de ses blessures est l'élément déclencheur pour mettre en marche la guérison. Si vous souhaitez aller plus loin, je vous conseille le livre de Lise Bourbeau " Les cinq blessures qui empêchent d'être soi-même".





www.olgaalexandrova.com © 2020 - Olga Alexandrova - Accompagnement Thérapeutique - La Défense Paris

Mentions légales